L'orchestre

L’Orchestre des Nations Unies créé en 2011 par le chef d’orchestre Antoine Marguier, devient l’Orchestre des Nations.

Les musiciens de l’Orchestre des Nations, venant de tous les continents, sont tous de haut niveau, ils ont poursuivi des études instrumentales avant de faire le choix de s’orienter vers des parcours professionnels différents.

En 2019, l’Orchestre des Nations devient une fondation.

La création de la Fondation Orchestre des Nations permettra à l’orchestre de se donner les moyens de ses ambitions.

La direction musicale de l’Orchestre des Nations reste assurée par Antoine Marguier, et la Présidence d’honneur par Monsieur Michael Møller, Directeur Général de l’Office des Nations Unies à Genève.

Précédemment...

 60 musiciens pour la paix

Chef d’orchestre internationalement reconnu, Antoine Marguier a eu l’idée en 2011, de mettre son expérience au service d’un challenge : créer le meilleur orchestre d’amateurs du monde.

Il s’agissait pour cela de réunir des musiciens amateurs de haut niveau. Issus de tous les continents, tous ont poursuivi des études instrumentales avant de s’orienter dans des parcours professionnels différents. Grâce à un encadrement musical d’exception, un minutieux travail de pédagogie et de collaboration, l’Orchestre a permis à ces musiciens de concrétiser leur rêve : jouer à un niveau professionnel, en donnant le meilleur d’eux-mêmes.

Partenaire de la Genève Internationale

Pendant ses 8 ans d’existence et avec plus de 50 concerts à son actif, l’Orchestre a développé une qualité de prestations exceptionnelle et peut se targuer d’avoir attiré les plus grands solistes, comme Maxim Vengerov, Khatia Buniatishvili, ou encore Camille et Julie Berthollet. On lui doit également l’organisation de concerts de prestige, à l’instar de la soirée d’hommage à Ban Ki-Moon, la tournée Music for Peace en Corée du Sud ou encore les nombreux concerts à travers la Suisse pour célébrer les 15 ans de son adhésion à l’Organisation des Nations Unies.

De nombreux concerts ont également été retransmis en radio, afin d’élargir leur portée auprès du public.

L’Orchestre est devenu un symbole de partage interculturel, contribuant à la réputation internationale de Genève. Véhiculant l’esprit et les valeurs des Nations Unies, il visait à concilier musique symphonique et démarche humanitaire, à faire découvrir à un public toujours plus large et multigénérationnel les chefs d’œuvres de la musique classique.